Communiqué JMS 2015

JOURNEE MONDIALE DU SIDA, 01 DECEMBRE 2015.

"Tout un chacun est responsable dans l'élimination du sida d'ici 2030"

En 2015, l'ONUSIDA a déclaré l'atteinte des OMD en mettant effectivement sous traitrement antirétroviral 15 millions de personnes vivant avec le VIH (PVVIH). Des progrès considérables au niveau mondial ont entrainé une réduction des nouvelles infections, une baisse de la mortalité liée au sida, et dans certains pays l'élimination de la transmission mère-enfant. En effet, la vision mondiale est l'élimination de l'épidémie du sida d'ici 2030.

Toutefois, malgré la volonté politique internationale, les engagements et les succès enregistrés, l'Afrique reste la plus touchée par l'épidémie.

En 2014, l'ONUSIDA estime à 39 000 le nombre de personnes vivant avec le VIH à Madagascar, dont 4 000 enfants de moins de 15 ans. Les comportements à risque pour la transmission du virus (relations sexuelles anales, multi-partenariat sexuel, non utilisation de préservatif ...) restent présents au niveau de la population de la Grande Ile. Ce qui fait que Madagascar tendrait vers une généralisation de son épidémie.

Il s'avère ainsi primordial de prévenir les nouvelles infections et de protéger la généralisation future en éliminant la transmission du virus de la mère à l'enfant.

Le 1er Décembre 2015, Journée Mondiale du Sida, doit permettre au Gouvernement et la population Malagasy de s'engager davantage dans des actions centrées sur la personne, à travers l'instauration d'un environnement favorable à la réponse, l'opératioinnalisation des cadres juridiques pour protéger efficacements les droits des PVVIH et des personnes vulnérables, d'améliorer l'accès à la prévention, aux soins, traitement, au soutien et à la non-discrimination. Pour inverser la tendance inquiétante de l'épidémie au niveau national, nous exhortons toutes les parties prenantes à adopter effectivement les approches intégrées, multisectorielles et décentralisées.

Nous sommes convaincus que "l'Objectif Zéro: zéro nouvelle infection, zéro décès lié au sida, zéro discrimination" sera atteint grâce à la responsabilité, l'engagement de tous les acteurs dans l'accélération de la riposte car "Tout un chacun est responsable dans l'élimination du sida d'ici 2030"

 

Secrétariat Exécutif du Comité National de Lutte contre le Sida, SE/CNLS