Le Comité Local de Lutte contre le Sida

Présentation :

Le Comité Local de Lutte contre le Sida (CLLS) est l’organe d’orientation stratégique et de la gestion de la réponse multisectorielle face au VIH et au Sida au niveau de la Commune. Il est mis en place dans les communes figurant sur la liste des communes prioritaires définie par le CNLS suivant leur niveau de vulnérabilité.

Principales missions :

  • Faire une supervision générale de la mise en œuvre de l’ensemble du programme de réponse au VIH et au Sida au niveau local ;
  • Développer le partenariat local ;
  • Mobiliser et mettre en commun les ressources pour les actions de portée communale ;
  • Identifier les priorités de la Commune en matière de riposte au VIH selon les groupes cibles et sa traduction en plan local ;
  • Identifier les partenaires/prestataires pour la mise en œuvre des actions prioritaires ;
  • Effectuer le suivi de la mise en œuvre du plan local de riposte au niveau communal ;
  • Assurer la transmission des données (non sanitaires) au niveau régional ;
  • Assurer la mobilisation communautaire et le plaidoyer au niveau local.

Composition :

Président : Le Maire de la Commune ou son Adjoint.

Membres: 

  • Le Président du Conseil Communal/Municipal ;
  • Le Chef de Centre de Santé de Base (CSB), chargé du Secrétariat technique ;
  • Le Chef de Zone d’Administration Pédagogique (ZAP) ;
  • Un (1) représentant des personnes vivant avec le VIH issues d’associations œuvrant au niveau communal pour le soutien des PVVIH ;
  • Deux (2) représentants des groupes de population plus exposés aux risques du VIH,
  • Deux (2) représentants des jeunes (âgés de 15 – 24 ans) ;
  • Deux (2) représentants des organisations à base communautaire œuvrant pour la réponse face au VIH ou la santé ou le développement social dans la commune ;
  • Deux (2) représentants des leaders communautaires ;
  • Un (1) représentant des organisations confessionnelles ;
  • Un (1) représentant du secteur sécurité.

Fonctionnement : 

Le CLLS se réunit en session ordinaire une fois par trimestre, et en session extraordinaire en tant que de besoin sur convocation de son Président.