• Journée Mondial de lutte contre le sida , 1 décembre 2019

     THEME

     

     

    Le thème de la Journée mondiale de lutte contre le sida 2019 est 

       « Les communautés font la différence. »

     Journée mondiale de lutte contre le sida est organisée le 1er décembre 2019. Cette date importante permet de rendre hommage au rôle essentiel joué par les communautés aujourd’hui et par le passé dans la riposte au sida au niveau international, national et local. 

    Leur action pour riposter au sida prend des formes différentes. Leur leadership et leur engagement garantissent la continuité et l’adéquation de la riposte en maintenant l’accent sur les individus et en s’assurant de n’oublier personne. Les communautés regroupent des pairs-éducateurs, des réseaux de personnes vivant avec le VIH ou concernées par la maladie, comme les gays et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, des personnes consommant des drogues injectables et des professionnel(le)s du sexe, des femmes et des jeunes, des conseillers, des professionnels de la santé au sein des communautés, des prestataires de service à domicile, des organisations de la société civile et des militants de terrain.

     Journée mondiale de lutte contre le sida est une plateforme essentielle pour souligner l’importance du rôle joué par les communautés alors que l’on assiste à un recul des financements et à un confinement de la société civile. Ces tendances fragilisent la continuité des services apportés ainsi que des efforts de sensibilisation. Il est urgent d’impliquer davantage les communautés pour surmonter les obstacles les empêchant de fournir des services, que ce soit à cause d’entraves administratives pour les associations ou en l’absence de modalités contractuelles et sociales. Aujourd’hui, le rôle crucial de sensibilisation joué par les communautés est plus que jamais nécessaire pour assurer que le sida continue de figurer parmi les priorités politiques, que les droits fondamentaux sont respectés et que le pouvoir législatif et exécutif prend ses responsabilités.

     https://www.unaids.org/fr/resources/campaigns/WAD_2019

  • Nouveau Directeur de l'ONUSIDA

     

    DÉCLARATION À LA PRESSE

    L'ONUSIDA accueille Winnie Byanyima

    au poste de Directrice exécutive

    WinnieByanyima

     

    BIOGRAPHIE Winnie Byanyima

    GENÈVE, le 14 août 2019—L’ONUSIDA est heureuse d’accueillir Winnie Byanyima au poste de Directrice exécutive. Mme Byanyima apporte plus de 30 ans d’expérience dans la politique, la diplomatie et l’engagement humanitaire. 

    « C’est un honneur pour moi d’intégrer l’ONUSIDA en tant que Directrice exécutive à un moment aussi crucial de la riposte au VIH », a déclaré Mme Byanyima. « Le monde est capable de mettre un terme d’ici 2030 à la menace que représente le sida pour la santé publique, mais j’aurais tort de sous-estimer le défi qui m’attend. En collaboration avec l’ensemble de ses partenaires, l’ONUSIDA continue de lutter pour les personnes laissées pour compte et pour les droits de l’Homme, car c’est le seul moyen de mettre fin à l’épidémie. » 

    Le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a nommé Mme Byanyima au poste de Directrice exécutive de l’ONUSIDA et de Sous-secrétaire générale des Nations unies à l’issue d’un processus de recrutement exigeant. Ce dernier a impliqué entre autres la création d’un comité de recherche constitué de membres du Conseil de coordination du Programme de l’ONUSIDA. La recommandation finale destinée au Secrétaire général a été formulée par le Comité des organismes coparrainants de l’ONUSIDA. 

    Mme Byanyima apporte à ses nouvelles fonctions une riche expérience et un engagement dans la mobilisation du pouvoir gouvernemental, des agences multilatérales, du secteur privé et de la société civile afin d’en finir avec l’épidémie du sida dans le monde. Mme Byanyima exerçait les fonctions de Directrice exécutive d’Oxfam International depuis 2013. Avant Oxfam, elle a occupé pendant sept ans le poste de Directrice du genre et du développement au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

    Mme Byanyima a débuté sa carrière il y a 30 ans en s’engageant pour les communautés marginalisées et les femmes en tant que députée à l’Assemblée nationale de l’Ouganda. En 2004, elle a été nommée Directrice des femmes et du développement à la Commission de l’Union africaine, responsable du protocole sur les droits des femmes en Afrique.  Cet instrument international des droits de l’homme est devenu un outil important pour réduire l’incidence disproportionnée de la pandémie de VIH sur les femmes en Afrique.

    Elle est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en génie mécanique (économie d’énergie et environnement) du Cranfield Institute of Technology et d’un diplôme de premier cycle en génie aéronautique de l’Université de Manchester.

     
  • FICHE DE RENSEIGNEMENTS (FACT SHEET) RELATIVE A L’ETUDE DE SEROPREVALENCE DU VIH A MADAGASCAR

     

    Fact Sheet avec ruban-1Fact Sheet avec ruban-2

  • Alefa Barea

     Alefa Barea-01
     Merci Barea